News de juin 2024

Il pleut, il pleut, il pleut … les limaces s’en donnent à cœur joie, les tondeuses-tortues dérapent dans les bordures, les pivoines tirent leur révérence avant de révéler leur parfum …Et pourtant, ceux qui oseront braver la pluie, seront récompensés par des visites aussi belles que surprenantes.
un petit coin de ciel bleu, c'est bon pour le moral

Au fil des saisons

A l’agenda, j’ai pointé notamment deux évènements parmi une foule de propositions :

  • Atelier d’herboristerie à l’abbaye de Villers-la-Ville avec la spécialiste Marie Fripiat : dimanche 9 juin de 10h30 à 13h30 sur le thème « plantes et santé » avec une rencontre-cueillette des plantes et la préparation d’un remède. D’autres ateliers sont prévus en juillet et octobre. www.villers.be
  • Les balades estivales du jardin botanique de la Kleine Boerderij de Merksplas les 23 et 30 juin : une occasion notamment de découvrir la collection d’environ 500 hydrangeas. www.plantentuinmerksplas.be

Pour d’autres bons plans du jardin, rendez-vous : www.fwhnet.be/au-fil-des-saisons

Visites de jardins et fêtes des plantes

  • Il est encore temps de courir au château d’Hex, ce week-end, pour le Hex Outdoor Garden Festival, une fête des plantes incontournable dans ce merveilleux domaine dédié aux roses : de 10 à 18h. www.hex.be
  • Également ce week-end, les « Rendez-vous aux jardins » sur le thème des « 5 sens au jardin ». Cela se passe traditionnellement en France sur l’ensemble du territoire mais aussi, depuis l’an dernier, dans 20 autres pays d’Europe. Chez nous en Belgique, une trentaine de parcs et jardins sont spécialement ouverts pour l’occasion. www.rendezvousauxjardins.culture.fr et www.pajawa.be
  • Ce dimanche 2 juin, en écho aux « Rendez-vous aux jardins », le « Garden Tales » organisé par le CIVA, vous invite une fois encore, à pousser les portes d’édens bruxellois, plus spécifiquement à Uccle. https://civa.brussels. Dimanche 30 juin, notez dès à présent, une autre journée de visites.
Visite sur les fleurs d’un Pterostyrax hispida

Les plantes à l’honneur à Saint-Jean-de-Beauregard

Les 26, 27 et 28 avril dernier, se déroulait la Fête des Plantes de Printemps. Plusieurs pépiniéristes et plusieurs plantes ont été récompensés par des prix et trophées.

  • A commencer par le Rheum palmatum ‘Jean-Louis Dantec’. Impossible de passer à côté de cette monumentale rhubarbe décorative. D’abord, parce qu’elle honore le travail de Jean-Louis Dantec dans son fabuleux jardin de Varengeville-sur-Mer en Normandie, l’étang de Launay, (voir mon article qui lui est consacré au chapitre « visites » en France), mais aussi, parce qu’elle est la création des frères pépiniéristes, Jean-Loup et Nicolas Hennebelle, qui offrent toujours une très belle sélection d’arbres et arbustes.

Ce rheum, à l’allure exotique, se dresse jusqu’à 2m de haut. Supportant aisément les -20°, il pousse dans un sol frais et riche, au soleil ou à mi-ombre.  Son feuillage pourpre au printemps est profondément découpé et rehaussé d’immenses hampes florales roses.   Oui, vraiment, ce nouveau cultivar revisite ce genre plutôt sculptural. www.hennebelle.com

  • Syringa pekinensis ‘China Snow’ appelé parfois Syringa reticulata subsp. pekinensis ‘China Snow’ est assez rare en culture. Je l’avais aperçu il y a quelques années à Anvers dans le magnifique jardin de Sophie van Vyve (via l’asbl Jardins Ouverts) qui l’avait déniché à la pépinière voisine, Botanic Treasures, un lieu formidable, hors du commun. Il m’avait impressionné et je l’ai toujours gardé dans ma mémoire.

Si ce lilas de Pékin fait partie du genre Syringa (à ne pas confondre avec un seringat qui appartient au genre Philadelphus), il est en fait bien différent de la plupart des lilas de nos grands-mères, les Syringa vulgaris. Pas la même silhouette, ni les mêmes fleurs en grappes compactes et surtout pas la même écorce. C’est elle qui attire les amateurs. En effet, de couleur ambrée, elle se desquame de la même manière que celle d’un bouleau ou d’un Acer griseum dont elle a les mêmes reflets. En juin, – donc assez tardivement -, apparait une neige de petites fleurs blanches parfumées, réunies en grappes légères. D’environ 5 à 6 m de haut, au port arrondi, il est parfait pour les petits jardins. On peut le trouver avec un seul tronc ou en cépée, à multi-troncs. Assez facile de culture, il pousse dans tout type de sol, au soleil ou à mi-ombre ; résistant, il supporte le gel jusqu’à -30°. Le petit plus est, qu’attirant les papillons, il participe à la biodiversité du jardin. A St Jean, il était proposé par la pépinière Mozaic garden à Etaples. Mozaic-garden@orange.fr

Partager